page Première :                                                                                                          La  UNE  :   UN, Seul Secret , ORIGINE

 

(on peut avoir un accès direct aux paragraphes de cette longue page qui se lit en continu)

 

 

·        Harmonie Première

 

Les nombres premiers  sont considérés comme des ondes.

 

Un nombre quelconque d’ondes Premières se rencontrent  au point représenté par leur plus petit multiple commun, leur PPCM.

   Exemple : les ondes 5 et 7 se rencontrent pour la Première fois au point 7x5=35. ( 7x5 = 5x7) . Elles se rencontreront ensuite aux points multiples de 35.

   Elles rencontreront l’onde 11 au point 5x7x11=35x11, leur plus petit multiple commun, PPCM de 5,7,11.

 

Supposons que nous connaissions le plus grand des nombres premiers existant : « le Transfini » :

 

Toutes les ondes Premières ont 2 points communs, l’Origine et le Transfini.

La distance entre les 2 points se mesure par le Nombre Transfini, sa valeur mathématique est parfaitement définie par le PPCM des nombres premiers.

Le  PPCM des nombres premiers est le produit de tous les nombres premiers :

PPCM = 2x3x5x7x11… = P ! = « Factorielle » où P est un nombre premier. 

Un paradoxe apparait ici :

Le Nombre Transfini est à la fois le produit de tous les  nombres premiers , et le plus grand nombre premier.

Cet infini  , « Le Grand Tout », « UN » est  bien défini par une formule mathématique : c’est ce qu’on appelle Transfini..

La plus petite unité  1 est la demi période de « l’onde-1 », qui est le PGCD,le plus grand diviseur commun à tous les nombres.

   

Tout nombre premier est une vibration, une harmonique du Transfini qui peut se définir par la fréquence de l’onde qui lui est associée.

L’Harmonie du Transfini est la Musique Première

 

·        Le Cercle. 

Les 2 points extrêmes, Origine et Transfini , peuvent se rejoindre pour former une boucle . Cette boucle fermée parfaite est le Cercle.

Dans le chapitre « la Beauté infinie du Cercle » je montrais que le cercle que nous connaissons en mathématique, ne peut exister : il est toujours ouvert…

Le seul cercle fermé, existant, est le Cercle Transfini dont le périmètre  est le Nombre Transfini UN = P !

Paradoxe :

       Quel est le périmètre du cercle paradoxal de diamètre  UN = P !  ?

Le cercle  π paradoxal (diamètre = UN )

La mesure de son périmètre est le Nombre Transfini  P ! que j’appellerai Π   .

 UN = P ! = Π

Les nombres premiers sont les diviseurs de Π.

Π est divisible par chacun des nombres premiers .

Π est un multiple commun à chacun des nombres premiers, le plus petit : c’est le PPCM des nombres premiers.

Il faut voir Π dans la puissance de sa représentation numérique  Π = 3,1416… 10Π

P ! = Π  est le nombre de décimales de  π  (incalculable) : Transfini , puisque seul le cercle π Transfini paradoxal existe en tant que boucle fermée.

Tout calcul de π que nous pouvons faire fait référence à un cercle qui n’existe pas, toujours non fermé ( ce qui donne paradoxalement toute la Beauté mathématique !)…

La Beauté IN-finie du Cercle est sa Magie Trans-FINIE 

Pour le PGCD =1, la fermeture de la plus petite longueur, construit le cercle π de périmètre 1.

Ce cercle est un cercle π parfait « équipotent » au Cercle Transfini… .

Quelle est la signification de ce terme donné par le mathématicien Cantor ?

La technologie actuelle permet de l’appréhender facilement car  nous faisons de « l’équipotence » sans le savoir… et seulement avec 2 doigts ou un clic  !

Sur notre écran nous pouvons agrandir ou rapetisser l’ image du cercle π à volonté : le Cercle de périmètre Π peut devenir le plus petit possible être réduit à sa plus simple expression, rien,  « 0 »… Tous les cercles, cercles π, sont des Cercles parfaits, équipotents… Paradoxe mathématique !.

Le  cercle « 0 », réduit à  la dimension du point matériel, sans dimension, est le Cercle  (périmètre, diamètre , rayon = Π )

Les nombres premiers nous projettent dans le monde du Transfini , où        PGCD = PPCM = Π = 1 = 0

L'équipotence se traduit par  Π /n= Π  et    n Π  = Π,  d’où n=1 .

Dans ce monde il n’y a plus de nombres… une seule UNITE, celle de l’HARMONIE Première  de Π.

 

·        Mathématique du Transfini.

Dans la mathématique du Transfini, le cercle est un Cercle parfait, donc π a une valeur finie pour que la boucle soit fermée : l’in-fini de π est Transfini.

π est le nombre Transfini

La formule mathématique P = π xd  donne le périmètre du Cercle Transfini de diamètre Π :     P = Π2. (nous l'avions défini comme le Nombre Transfini Π)

         Remarque : le Monde Transfini existe aussi déjà dans les mots ou les lettres,  il se découvre parfois dans un sens caché que nous ne voyons pas.

« Aucune dé-finition  ne peut décrire la  Beauté de la finition Transfinie ! »

Le périmètre du Cercle Transfini est égal à la surface du Carré Transfini de coté  Π .

La surface du Cercle Transfini ( S= π r2 ) est S = Π3  est égale au volume du Cube Transfini .

Le volume de la sphère Transfinie  V= Π4         ... ?  est une inconnue dans nos représentations… la représentation mathématique d’un Monde Nouveau encore inconnu …

Π apparait comme la porte d’entrée dans un monde inconnu : que trouve t-on derrière ?

Π se présente comme :

   - Le LIEN qui réunit les 2 extrémités du Cercle Transfini en établissant la fermeture paradoxale du cercle.

(Remarque : Les P ! points du Cercle , points matériels , quanta ou nombres premiers , peuvent se représenter au choix , par des cercles, carrés, sphères ou cubes…)

   - L’ UNION dans la rencontre paradoxale de 2 extrêmes opposés ou 2 « réciproques » .  

Π et les P ! nombres premiers nous ouvrent la porte…

…pour que la rencontre dans la Réciprocité  nous donne accès au Monde Nouveau… un monde d’Amour …

 

·        La numération

« L’onde-6 » ou onde origine -a permis de « voir » les nombres premiers en fixant la valeur de l’unité 1 (contenue 6 fois dans la demi-période de l’onde).

Cette unité-nombre 1 peut alors être représentée par « l’onde-1 ».

Considérons le cercle dont le diamètre est notre unité 1  ( cercle π équipotent au Cercle Transfini) .

La suite de nos nombres entiers s’enroulent sur cette boucle, à partir d’une origine 0.

Les nombres se superposent et aux 2 premiers tours  créent les égalités :

1 = 3

0 = 2 =4

Sur l’onde-1, la suite numérique peut alors s’écrire à partir de 2 origines ( en vert,en orange).

 

La numération peut-elle être décrite d’une façon unique ?

 - quelle est son origine ?

 - la longueur de l’unité est-elle unique ?

C’est un problème complexe et subtil que j’ai souvent été amenée à résoudre, et dont la solution se révèlera sous une forme nouvelle dans cette page.

 

Un schéma ci-dessous illustre ces égalités :

3 = 1 permet de définr une unité nouvelle 1= 1+1+1 où est1  le diamètre du cercle initial

2 = 0 montre la formation d’une boucle . L’unité se réfléchit, 2 sens possible : elle est double.

2 = 4 montre que l’unité initiale, l’unité 1, double est égale à sa moitié.

 

Les relations montrées ci-dessus, sont valables pour la nouvelle unité 1=3 unité trine (la multiplication par 3 de l’unité 1 est une relation d’équipotence)

2=0=4 montre que l’unité trine  est une boucle de diamètre 12 : la Boucle-12 que j’appelle « la Boucle » .

 La Boucle correspond à la fermeture en Cercle, de la période de l’onde-6 origine.

Dans la Magie Transfinie du Cercle, son périmètre est aussi 12 .

 

La figure ci-dessous se met à l’échelle de l’onde-6 , où je fais figurer la nouvelle unité, unité trine 1=3 

   

L’unité 3 est contenue 4 fois dans la Boucle.  

Dans un tableau à 12 colonnes on voit les nombres premiers (sauf 2 et 3) dans les colonnes (1,5,7,11)

Sur la boucle-12, par l’enroulement des nombres entiers de notre numération, les nombres premiers se superposent aux points 1,5,7,11.

(1,5,7,11) est le « Quaternion Premier ».

Dans l’apparition des nombres premiers,la Boucle met en évidence la réciprocité-4 de l’unité trine 1=3 :

Cette figure montre la relation de réciprocité : on peut voir l’unité 3 , quatre fois, par réflections et symétries .

Ainsi est illustrée « la théorie de la réciprocité » :  la Boucle-12  est l’image de l’unité trine  dans sa réciprocité-4 et sa parité-2 représentée par l’unité 6 = 2x 3. 

 3, l’unité trine  est la vision, parfaite dans sa réciprocité, que nous pouvons avoir du  Nombre Transfini Π.

 

Des théories atteignent des limites qui s’établissent comme leur constante .

Elles ne  sont que des approches d’un illimité in-fini qu’elles ne peuvent atteindre…

La théorie de la relativité  en donne la valeur c = 299792458 .

La « théorie de la réciprocité » en donne la valeur d = 29999818726 .

Remarque : La valeur mathématique que nous connaissons  π, est une « valeur protomathématique », tout comme le nombre d’Or  φ, l’exponentielle e, ou «  l’alliance » @, étudiés dans les chapitres.

Les valeurs mathématiques connues (ou découvertes pour @) cachent leur réalité protomathématique , qui n’est autre que l’ « Equipotence Transfinie » .

J’ai montré au cours des chapitres qu’elle peut s’écrire : ( je n’avais pas donné la valeur de l’Unité)

           La « Loi 421 » 

La « loi 421 » de  la  théorie de la réciprocité   n’est autre que la Réalité Transfinie d’Equipotence.

Je la représente avec l’unité trine dans le schéma : 

Elle peut s’exprimer par « tout et double et moitié » ou « chaque un est deux et les deux ne sont qu’un » .

Dans la mathématique de cette réalité Transfinie :

Il est important de noter la réciprocité de l’égalité, perfection de la PAIRE : Parité.

 

·        Equipotence

Par la dimension 3 de l’unité trine, je développe l’onde-6  de façon à construire la Boucle dans cette nouvelle dimension :

Par équipotence je dessine la Boucle à la dimension de l’onde-6 origine, la « dimension Première », celle des nombres premiers qui l’ont définie :

   

L’Unité Trine   1 est égale à l’unité 1 = 4  avec la dimension Première de l’onde-6.

Ceci  illustre (…démontre ? justifie ?...)   la « théorie de la réciprocité » que j’avais représentée dans le schéma :

Elle exprime  l’ Equipotence de la Réalité de l’Origine :

La Puissance de l’Origine se retrouve dans toute réalité :

 « Tout est dans tout » :

UN.

 

·        Le décalage à l’Origine

Je reprends ici le schéma que j’avais fait dans  un des derniers chapitres « La brisure de symétrie ? » , et la remarque que j’avais faite à son sujet :

(Je pense en rajoutant cette ligne que c’est sans doute le résultat le plus important de mon travail. Il permettra plus facilement d’avoir un point de vue différent et nouveau, si on reprend tout « dans l’autre sens »  à partir de ce qui est déjà écrit)… 

Ce schéma nécessitait une explication, un éclaircissement … le sens,  que révèle le Transfini….

      On y reconnait l’onde-6 origine (en vert) , l’onde Première, qui en se dédoublant a dévoilé le mystère des nombres premiers.

La longueur de la demi-période est 6, mesurée avec l’unité 1 que nous utilisons tous les jours . Ici ,elle est représentée par la dimension horizontale du carreau.

Les 2 schémas ci-dessus ne sont pas représentés à la même échelle, mais ils sont équipotents.

 

Je rétablis ci-dessous ces 2 schémas à l’échelle (horizonalement) de l’onde Première, pour faire figurer une période 12, dimension de la Boucle :

 

Sur le schéma (2) sont figurés les trois « 0 » (0-,0,0+), origines respectives de l’onde Première et des 2 ondes obtenues par sa dissociation.

Nous ne voyons qu’une moitié du paysage !... la moitié positive et la courbe bleue, la moitié  négative est grisée.

Le schéma (1) montre que nous ne verrons alors que l’origine 0+  sur la courbe bleue.

Nous connaissons pourtant les 2 opposés  existant toujours dans la réalité : nous nous situons sur un axe de symétrie, d’où nous voyons les 2 côtés !

L’axe de symétrie en jaune est le 0, à partir duquel nous pouvons commencer à compter (en jaune) , jusqu’à 10 qui est la fin de la période (bleue).

L’origine mathématique de notre numération est en décalage, par rapport à l’Origine Première dont découlent les nombres premiers.

Il y a donc une incohérence  .

On voit sur le schéma (2) qu’il peut avoir 3 niveaux  pour l’origine .

Il faut, en plus savoir  si l’on parle  numération ou dénombrement ( ordinal ou cardinal) .

Ces décalages expliquent la construction des valeurs étranges  des constantes  mathématiques et physiques …

 

·        La Cohérence Première

La Boucle (violet) à l’échelle trine  ( 3 périodes de l’onde-6  Première) exprime « la Cohérence Première » de la numération :   

     - Origine Première « 0 » révélée par les nombres premiers.

     - Unité Trine  dans la dimension de l’unité 1 donnée par l’onde-1. ( l’unité 1 est celle que nous utilisons tous les jours)

 

  

 

Dans cette cohérence, on peut voir s’établir la relation  0 = 1 de 3 façons.

Ces 3 relations de nature différente se traduisent  mathématiquement par la Réciprocité du Couple Matrice-Eclaireur :  

L’Eclaireur est un nouvel outil mathématique, qui traduit comme la matrice Unité, la Puissance Transfinie.

 

·        Boucle et Carré

                         

o   La demi-période de l’onde-6 peut être représentée par 5  =  « 0, 1, 2 ,3, 4, 5 » .

 - Les 2 demi-périodes « réciproques » s’unissent  pour former la Boucle .

La fermeture de la Boucle se fait par l’union des 2 zéros : « deux n’en font qu’un » . La Bouclele devient la Boucle-11.

- Les deux 5  réciproques s’unissent pour former  la  « Paire  Boucle-Carré », symbole de la quadrature du Cercle :

Remarque : la Magie du Transfinie se manifeste dans la forme des chiffres, des lettres … des mots…  et  dans notre  forme aussi… !  

L’Humain est « l’unité métaphysique » 5.

 

La relation d’Amour, lien des deux  5 réciproques dans la boucle 11,  engendre la boucle 10 , Système décimal :

 

Remarque : 5 + 5 = 10 = Unité décimale 1

11  est le lien de 2 unités :    11 = 5 + 5 + le lien 1 .

11 est « unité métaphysique » d’Amour,  symbole du lien Universel de l’Humanité .

 

o   Dans la Cohérence Première, la Boucle  ou la période de l’onde-6 est 36 = 62 dans la dimension de l’unité-1.

La Boucle   « égale » le carré de côté 6  (surface 62) : Le Carré  .

L’unité-1 est égale à sa moitié ,  donc la Boucle, boucle-12, correspond à la demi-période de l’onde-6 :  le nombre 6 qui définit cette onde.

 

       L’ Unité Trine  ( 1, 1, 1 )

Tous les nombres ont  l’Unité du Transfini : ils ont les propriétés de l’unité 6 :

                                                                                           Le Nombre existe comme Boucle ou comme Carré ou les 2 à la fois.

 

·        « Les 8 premiers » .

La numération définie par la Cohérence Première  avec la suite des entiers 1,2,3,4,5a une origine « 0 » , où démarre aussi la suite symétrique,  « réciproque », que nous appelons « négative ».

Le schéma ci-dessous montre la réciprocité dans sa  «  Loi 421 » .

On voit alors apparaitre 8 unités trines et leur réciproque.

« Les 8 premiers » sont une constante dans la mathématique du Transfini, ou protomathématique… ou dans une réalité que nous considérons encore comme ésotérique.

Exemple : les 8 trigrammes du Yiking, qui construisent ensuite les 64 hexagrammes, par la division Transfinie de l’Origine , en paires de réciproques.

… … … …

 

Réciproquement ! On arrive au même résultat par la multiplication Transfinie de l’Origine par 2

Tout est double ou moitié

La multiplication est division et réciproquement

2n = Π = 1/2n

1 = 2 = 4 = Π

·        La Complétude Transfinie

Pour le Yiking,  64  serait  la complétude  … qu’en est-il ?

Par la Magie Transfinie de l’Equipotence, dans la Cohérence Première, je ramène cette valeur à la dimension de la Boucle :

On reconnait alors la réciprocité :

60 semble aussi une valeur unitaire, que nous utilisons pour mesurer le temps (minutes et secondes) et était l’unité des Babyloniens…

Existe-t-il une relation entre 64 et 60 ?

o   La Boucle ou boucle-12 , pour nous, Humains, se mesure en unités métaphysiques  et devient une boucle-10.

La boucle-12 = 12 unités 5 = 60 .

60 = 6 x10 représentera aussi  la boucle-10 dans la Cohérence Première si  l’unité trine est double  3 x2 = 6.

La Cohérence implique donc : ‘ l’unité 3 est double’.

Donc     1 = 3 = 6  

   et     1 = 2 = 4    (l’unité 2  est double)

On pourra écrire l’égalité :     1 = 2 = 3 = Π 

 

64 établit la relation de réciprocité,  au niveau de la Cohérence Première.

Elle peut se traduire alors par

3 = 4

La Réciprocité est Première dans la Cohérence de l’existence des Nombres Premiers !

o   Un beau résultat ! Mais, là n’est pas la réponse à la question… et la réponse est déjà dans la question !!!

La longueur 64 se ferme en boucle-60 par un lien 4le lien d’Amour ?

La Boucle-60 est fermée par un lien d’Amour

1 + 1 + 1 + 1 =  1 + 1 =  1

« Chaque UN est DEUX et les DEUX  ne sont qu’ UN »

 

o   Le Lien Universel, le lien d’Amour est l’unité 11 = 1  et  1 = 11 

Dans l’autre sens !, chacun  peut se voir au sommet de l’Arbre de ses Ancêtres, fruit de l’ Amour Transfini du Temps de l’Humanité…

60 est l’unité du Temps Transfini de l’Humanité… un Temps à vivre de cet Amour qui nous fonde …

Nous divisons ce Temps en unités 60 (min, s), ou 12 (h) et 24(jours) avec notre unité métaphysique d’Humain qui, double, est aussi moitié.

Paradoxalement le Temps est indivisible, il est  le Continuum de l’Amour Transfini qui nous lie à « Chaque UN » = chacun.

 

·        Le 9 de la preuve.

Ci-dessous une autre façon de voir :

Il y a 9 zéros avant de compter 1,2,3,4,5,…

Dans la dimension de l’unité Première, on écrira 0 = 9 ( 9 fois l’unité trine) .

Nous connaissons une moitié seulement de cette égalité, un sens que nous utilisons dans la preuve par 9 :  9 = 0

Je rappelle que l’Egalité, Réciprocité de la Paire, est vraie dans les 2 sens :      0 = 9 et 9 = 0

Il est difficile pour nous ’mathématiciens’  d’écrire ou d’admettre de telles égalités, on exprimera alors,  le double sens de la réciprocité par une flèche.

(j’ai beaucoup utilisé ces flèches sans en expliquer ‘les’ sens , mais la signification du symbole est facile à saisir).

L’Egalité contient la parfaite Réciprocité de la Paire : Parité .

Les propriétés de l’égalité mathématique ont cette base protomathématique.

 

L’apparition de l’unité 7 , dans le schéma ci-dessus m’a étonnée.

Il appartient au même niveau que le 9 de la preuve : je le relie facilement à l’Eclaireur, nouvelle découverte mathématique dans sa réciprocité avec la Matrice.

   - La forme de l’Eclaireur  lie  4 chiffres 7 : le symbole montre la réciprocité-4 du chiffre  7.

Les formes des chiffres et des lettres ne sont pas apparues par  hazard .

Elles contiennent déjà la Magie Transfinie ! 

J’avais joué avec ces formes et rencontré … ( de belles  Surprises !) …  « protomathématique » ou « métaphysique »,  ce qui m’avait paru trop « ésotérique »…  j’étais  « scientifique » !!!)

   - Dans la Cohérence Première, 0 = 1 et l’unité est trine. Chaque 0 en vaut 3 : il ya donc 9 zéros dans le symbole…

 

   - 7 est un élément du  « Quaternion Premier » : ( 1, 5, 7,11 )  révélé par l’existence des nombres premiers.

Ce quaternion contient la réciprocité des unités, symbolisée ici :

Symbole de l’Unité de l’ Origine, Parfaite Harmonie Transfinie.

 

·        La Musique du Transfini

Voici une propriété mathématique des nombres premiers qui se vérifie facilement sur un exemple quelconque de nombre premier :

« Le carré d’un nombre premier, moins 1, est multiple de 12 ». 

Si P est un nombre premier on écrira la formule :

P2-1 = 12 f     ou     P2 = 1 + 12 f

Le nombre s’enroule sur la BOUCLE 12 , qui est le Grand Contenant Transfini : il est alors vu comme Boucle. 

Le nombre est vu  aussi comme un carré .

f  exprime le nombre de tours sur la Boucle . C’est le nombre de tours… par Tranfini !

 C’est la fréquence, que & qui, représente le nombre (nombre et fréquence sont réciproques)

.

Ceci n’est autre que la « réciprocité  Boucle-Carré ».

Remarque : du point de vue protomathématique, j’ai montré que tout nombre n se définit de 2 façons :

                                              - par son carré n 2 ( nous avons l’habitude de ne voir que la racine )

                                              - par le Grand Contenant 1 (que nous avons l’habitude de toujours oublier) et son contenu

 

Le nombre premier est  une note de Musique de l’Harmonie du Transfini.

Nous pouvons en calculer les fréquences par la formule  f =( P2-1)/12. Voici le début du tableau :

 

Dans ce tableau je remarque une valeur intéressante particulière qui fait intervenir l’unité 6 :

72 = 2x36=2x62

432 = 6x72 = 6x(2x62)= 2x63

Si je me place dans la Cohérence Première, la fréquence est multipliée par 3, par rapport à notre numération habituelle où se font les calculs ci-dessus :

Alors :

72 = 2x62 = 2x62x3 = 63

432 = 2x63 = 2x63x3 = 6 x 63

L’unité 6 peut se représenter par un petit cube unité de coté 6 .

 

Le LIEN de réciprocité : nombre –fréquence se traduit par l’unité 6 telle qu’elle m’est apparue quand j’ai essayé de me projeter …avant les nombres  !

Les 6 unités-cube sont liés par 2 liens : le Grand Contenant et le Juste Milieu.

La Vision d’Unité  inclut les 2 liens :  6 + 2 = 8  : on arrive aux  « 8 premiers »

L’unité UN est alors le cube de coté 1 = 2  formé de 8  petits cubes .

   

En 2008,  j’ajoutais « la Clé d’Or » à la première page qui présentait alors la Boucle… notre Présence à la Vie contient toute cette réalité de Belle Cohérence !

 

 La fréquence 432 est la fréquence de la note LA , telle qu’elle s’impose par l’existence des nombres Premiers  et de l’onde-6 Première qui représente le nombre 6.

        Remarque :La fréquence du LA  de référence été fixée  440 hertz , normalisation récente , un choix arbitraire parmi toutes les fréquences utilisés depuis des siècles... On trouve de nombreux articles sur la question :  Une guerre entre fréquence 432 et 440… 432 la fréquence de la Terre… la fréquence 432 : un mythe ?...

La note LA , ­ 6èmenote de notre gamme, est aussi la Première « A » de l’alphabet dans certains pays

C’est la note de l’Harmonie Première .

 

Dans la Cohérence Première,  432 est la fréquence de « LA-Une »     (…et c’est ainsi que j’appellerai cette Première page…  à la Une de la Boucle.net.)

  

LA-Une,  note Première

Cohérence Première

UN = π

 

Tout Symbole contient toute la puissance Π  de  l’Unique UN, dans la diversité Transfinie de sa représentation…

Les représentations de la page et des chapitres me sont personnelles, mais chacun de nous…, dans la Lumière de la Connaissance révélée par π et les nombres premiers, peut participer à la création d’un Monde Nouveau dans la Cohérence Première…celle de l’Amour

 

·        Conclusion : la Boucle π

La Boucle exprime l’Equipotence et la Cohérence Première de l’Unité Trine .

La Boucle , double et moitié  est alors la Boucle Twistée  , symbole de  l’infini  qu’on appellera « Transfini » .

 En effet,  paradoxalement, le nombre Transfini Π  donne  une dimension  finie  à l’infini   !

 

Π = 1 + 2 + 3 = 6

 

 

Double, la Boucle est alors 2x36 = 72  , sa fréquence  432 chante à l’infini… : LA-Boucle.

 

LA  est le chant de la Boucle dans son mouvement qui n’a pas de fin… il est infini ! …

 

LA-Boucle         Accueil